Pourquoi des Etats Généraux ?

La privatisation du vivant, qui mène à la régression de la biodiversité sauvage et cultivée, continue son offensive. Elle porte atteinte à la souveraineté alimentaire et aux droits à la vie des générations futures
Le 28 novembre 2011, l’Assemblée Nationale a voté la loi sur les Certificats d’Obtention Végétale conduisant à un recul sans précédent des droits des paysans sur leurs semences. Le même jour, le Conseil d’État a annulé le premier moratoire sur le maïs OGM MON810, et le deuxième qui l’a remplacé a été écrit pour ne tenir que quelques mois. Notre territoire est à nouveau sous la menace d’une généralisation des contaminations OGM.
Auparavant, la Cour de Justice de l’Union Européenne a interdit la vente, ou rendu
l’étiquetage OGM obligatoire, de tout miel contenant du pollen OGM. Cette décision va
dans le sens d’une protection élémentaire des consommateurs. Mais pour qu’elle n’en-
traîne pas la mort de l’apiculture, déjà très éprouvée par les pesticides, premiers responsables de la mortalité croissante des abeilles, il faut l’accompagner de l’interdiction des OGM incriminés !
Paysans, apiculteurs, consommateurs, nous sommes tous pris en étau par des pou-
voirs plus soucieux des intérêts privés des multinationales de l’agrochimie et des semences que de l’intérêt général.
Nous n’acceptons pas qu’une poignée de firmes s’approprient les semences, premier maillon de la chaîne alimentaire humaine, qu’elles continuent à abreuver les champs de
pesticides qui portent atteintes tout autant à notre santé qu’aux micro-organismes et invertébrés du sol, qu’aux chaînes alimentaires sauvages, entraînant l’effondrement des populations d’insectes, dont les abeilles, et des oiseaux des champs, à la qualité de l’eau, de l’air.
Nous n’acceptons pas qu’elles contaminent nos cultures et nos miels avec des OGM brevetés, qu’ils soient issus de la transgénèse, de la mutagénèse ou d’autres manipulations génétiques, nous n’acceptons pas qu’elles confisquent puis détruisent la biodiversité qu’elle soit sauvage ou cultivée.

 

Pour des droits d’usage collectifs du vivant,

à l’appel de nombreuses organisations nationales et locales,
retrouvons-nous à Poitiers les 23 et 24 juin !

 

Origine des états Généraux

Le 14 janvier 2012, au lendemain du procès en appel de 8 Faucheurs Volontaires à Poitiers, le Collectif Vigilance OGM Poitou Charentes a convié des membres d’organisations anti-OGM (*)à une réunion dont les sujets principaux étaient les nouvelles plantes pesticides issues de mutagénèse et le Mon 810.

Face à l’actualité et le besoin de travailler collectivement, il a été décidé d’organiser des Etats Généraux les 23 et 24 juin prochains à Poitiers dont le thème sera « Abeilles, semences, biodiversité »,

 

(*) des membres de Vigilance OGM 86, Vigilance OGM 16, Vigilance OGM 33, Collectif Anti-OGM 31, Loiret sans OGM , Réseau Tourangeau anti-OGM, Collectif anti-OGM Ile de France, Collectif Nord Pas de Calais sans OGM, Comité de Soutien aux Personnes Inquiétées pour leur Action en Faveur de l’Environnement, Faucheurs Volontaires, Confédération Paysanne, Réseau Semences Paysannes, Nature & Progrès, ATTAC.

 

12 thoughts on “Etats généraux "Abeilles, semences et biodiversité" – Poitiers 23 – 24 juin 2012

  1. Urgent : Les OGM sont la cause de nombreux problèmes de santé, et bouleversent le biorythme de la terre : miel contaminé, insectes résistants, …
    je ne pense pas que ce soit 1 solution de bousiller nos sols.. parce que c’est bien ce que ns faisons..!! c’est pourquoi je demande l’arrêt de cette pratique car ce n’est pas 1 solution à long terme.. ce n’est pas 1 solution vu le gâchis que l’on se permet de faire..
    (oui je rêve.. ms l’avenir conspire en faveur de ceux qui rêvent !!)
    Nous devons changer, et ns adapter à la nature si ns voulons que tt reste en l’état !! le secret du changement c’est de concentrer tt notre énergie, non pas à lutter contre le passé, mais à construire l’avenir !

    Merci de m’avoir lu

  2. José

    Erratum: les OGM tiennent leurs promesses… pour les semenciers et l’agrochimie
     » La consommation de glyphosate [du Brésil] aurait augmenté de 95 % entre 2000 et 2004. »

  3. CREMEL Nicole

    Je ne parviens pas à ouvrir le lien « inscription », je passe donc par ce biais pour dire que je serai présente à l’AG des FV.
    Je viens en voiture de Toulouse avec Jacques DANDELOT et Michel METZ, et nous arriverons vendredi soir. Pouvez prévoir un hébergement militant pour nous trois pour ce premier soir ?
    Merci et à vendredi

  4. Philippe

    Quel dommage, l’en-tête de votre site est tellement haut que le contenu est invisible.
    S’il vous plaît, ne perdez pas vos lecteurs potentiels, réduisez au tiers la hauteur de ce bandeau.
    Merci d’avance.

    • michel

      Bonjour
      Merci pour le conseil, nous allons essayer de corriger cela.
      Cordialement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Vider le formulaireEnvoyer