MIJ 27-02-2017

L’Union Européenne est en train de négocier deux Accords de Libre Échange (ou ALE) : l’un avec le Canada appelé CETA et le second avec les États-Unis connu sous le nom de TAFTA.

Si la contestation de ces ALE prend de plus en plus d’ampleur leurs impacts sur le domaine de la semence est peu souvent évoqué.

Le collectif, avec d’autres partenaires, a notamment interpellé les candidats aux élections européennes en mai 2014 sur ces questions (voir lien).

Si la commission européenne, suite aux sollicitations des députés, commence à entendre la nécessité de transparence sur ces négociations (ex sur le Tafta lien  ), il s’agit d’être toujours vigilent.

Le document suivant permet un premier éclairage sur la question « Les semences dans les Accords de Libre-échange. » ( fiche de synthèse du 28-07-2014).

 Suivre l’actualité sur le sujet : le Collectif Stop TAFTA mobilise en France les différents partenaires de la société civile et organise la mobilisation contre l’adoption de ces traités. En savoir.

One thought on “Accords de libre-échange et semences

  1. fred

    nous ne devons absolument pas signer l accord avec les américains nous ne pouvons déjà pas faire ce que nous voulons de nos graines , les pommiers locaux disparaissent les un après les autres les purins ne peuvent plus être fabriqués si nous signons « bienvenu aux OGM et a l enrichissement de Bayer et Monssonto et touts les grosses industries agro chimique

    NON

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Vider le formulaireEnvoyer